Marc Hollogne, la course autour du souvenir

Comédien, réalisateur, metteur en scène, compositeur: les casquettes du belge Marc Hollogne sont infinies. Depuis les années quatre-vingt, l’artiste prolifique a monté plus de quarante spectacles. Reconnu dans la profession comme l’inventeur du cinéma-théâtre, il a également réalisé plusieurs films dont « Un an avec Béjart » et « Un an avec Higelin ». En Suisse, il doit sa renommée à sa participation à « La course autour du monde » diffusée sur la RTS qui mettait en compétition huit jeunes reporters voyageant à travers le monde. Elle était suivie religieusement par trente millions de téléspectateurs qui découvraient chaque semaine l’originalité de Marc Hollogne. Après trente-cinq ans, le moment est venu pour Marc Hollogne de se confronter à cette période et aux centaines d’heures de rush jamais visionnées. Ce voyage mental sert de point de départ à son nouveau spectacle, « Marciel et le bonheur oblique de la conférence intérieure » qui sera joué au Théâtre du Pré-aux-Moines à Cossonay les 26 et 27 janvier.

L’arrivée en Suisse.

« Je dois avoir une bonne étoile qui me fait un clin d’œil, car je vois bien que les choses se mettent en place… mais ça m’échappe totalement. Beaucoup de gens m’aident sur ce spectacle mais je ne sais pas par quel miracle. »

[…]

 

Texte et propos recueillis par Marie-Sophie Péclard

Découvrez l’intégralité de l’article dans L’Agenda, disponible en kiosque et par abonnement !