Les deux nuances printanières du piano à Genève

De plain-pied dans l’hiver, on a déjàenvie de penser au printemps…ainsi, AVETIS annonce deux récitals de piano au Victoria Hall de Genèvepour 2019, l’un le 29 mars et l’autre le 17 mai. Mikhail Pletnev, d’origine russe, ouvrira le bal en proposant des oeuvres de Beethoven et de Liszt. La deuxième pianiste – et désormais parmi les muses d’AVETIS, puisque plusieurs fois son invitée – Khatia Buniatishvili interprètera une sonate de Schubert, des oeuvres de Liszt et des extraits de « Dances » de Komitas.

Texte: Mathilde Morel

Photo Phil Sayer, Gramophone

L’Association AVETIS, fondée par la chanteuse d’opéra Varduhi Khachatryan originaire d’Arménie, organise des événements culturels et artistiques à Genève et dans les environs. Leur idée consiste à partager différentes formes d’expressions et d’échanges autour de la culture et de la langue arménienne. L’association véhicule l’envie commune de faire connaître une identité par le biais de la création et de permettre des rencontres entre artistes arméniens et créateurs d’autres origines.

Exerçant la profession de chef d’orchestre et de compositeur en plus du celle de pianiste, Mikhail Pletnev est un virtuose. Il remporte l’âge de 21 ans le premier prix du Concours international Tchaïkovski et acquiert très rapidement une reconnaissance mondiale. Quelques années plus tard, Pletnev se lance dans la direction et fonde l’Orchestre national de Russie. Il a également composé plusieurs oeuvres, dont une Symphonie classique, un Concerto pour piano et orchestre, ainsi qu’un Concerto pour alto et orchestre. Le musicien s’est produit dans le monde entier, et est lauréat de plusieurs prix, notamment d’un Grammy Award pour la meilleure performance de musique de chambre avec Martha Argerich en 2005. Mikhail Pletnev est reconnu pour sa grande technique, empreinte d’émotions.

Photo Gavin Evans, Sony Classical 1

Khatia Buniatishvili est une pianiste extrêmement sollicitée, captivant festivals, grandes salles du monde entier et médias. Dès son très jeune âge, la musicienne a régulièrement participé à des festivals en tant que soliste, mais également comme concertante. La pianiste a remporté de nombreux prix; en 2005, une récompense pour la troisième place du Concours de piano de Tbilissi, en 2008 le troisième prix du Concours international de piano Arthur Rubinstein avec une distinction particulière pour son interprétation de Chopin et en 2010, le prix Borletti-Buitoni Trust. En 2016, la jeune femme est l’heureuse gagnante du prix ECHO Klassik pour son dernier album « Kaléidoscope ».

Bien que tous deux virtuoses du piano passionnés par leur part, les deux musiciens diffèrent quant à leurs caractères et leurs touchés. Mikhail Pletnev apporte une profonde sagesse à sa musique, tandis que Khatia Buniatishvili est pourvue d’un charme extrêmement touchant qui transparait dans ses harmonies.

Le printemps n’est pas si loin…

Mikhail Pletnev, le 29 mars à 20h
Khatia Buniatishvili, le 17 mai à 20h
Victoria Hall, Genève

www.avetis.ch