Cross Dreams Festival: quand la pop-culture se réinvente en symphonie

Le 3 novembre 2018, le Théâtre de Beaulieu verra des grands classiques de la pop-culture réinterprétés en musique par l’Orchestre de Chambre de Genève, le Sinfonietta de Lausanne et l’Ensemble Symphonique de Neuchâtel. Rencontre avec Yann Rieder: directeur administratif, geek et mélomane!

Qui a dit que culture geek et musique classique faisaient mauvais ménage? En tout cas pas Yann Rieder, Christopher Bugot, Gaël Braillard et Didier Matthey-Doret! Ces quatre amateurs éclairés ont fait le pari un peu fou de réunir orchestres classiques, séries télévisées et musique de jeux vidéo sous un même toit; celui du Palais de Beaulieu en l’occurrence. “Pour le fondateur, Christopher Bugot, le Cross Dreams Festival est né d’une volonté de rassembler une passion de joueur, de spectateur ainsi que toutes les expériences qu’il avait acquises en travaillant dans le milieu du théâtre” explique Yann Rieder.

 

Mettre des bandes-son mythiques à l’honneur

Ce festival s’inscrit ainsi dans la lignée des ciné-concerts qui ont permis à des fans d’une oeuvre cinématographique (Star Wars, Le Seigneur des Anneaux pour n’en citer que quelques-unes) de redécouvrir leur saga favorite en compagnie d’orchestres d’exception. Cependant la ressemblance s’arrête là pour Yann Rieder: “nous sommes dans une approche relativement différente. Les ciné-concerts projettent la totalité d’une oeuvre par-dessus laquelle un orchestre joue une bande son, alors que notre projet a été de mettre en valeur la musique et les musiciens. Nous sommes ainsi dans une perspective qui se concentre sur la performance musicale délivrée, même si ces concerts seront parfois accompagnés d’extraits projetés à l’écran”, précise-t-il.

 

Quand Super Mario voisine avec Game of Thrones

La programmation du Cross Dreams Festival s’articulera autour de trois concerts. Il s’ouvrira sur “Melodiosa” qui rendra hommage, avec l’Ensemble Symphonique de Neuchâtel, au travail de la compositrice Yôko Shimomura sur les jeux vidéo Kingdom Hearts, Final Fantasy XV, Street Fighter II ou encore Super Mario RPG, dont elle est l’auteure de la bande-son. La compositrice sera d’ailleurs présente lors de l’événement. Le deuxième concert verra les musiciens du Sinfonietta de Lausanne mettre l’univers de Dragon Ball à l’honneur en présence de Hiroki Takahashi, interprète du générique original. Quant aux sérivores; qu’ils se rassurent! L’Orchestre de Chambre de Genève leur fera revivre en musique les séries cultes de la décennie, notamment Sherlock, The Walking Dead, Doctor Who ainsi que Game of Thrones et Westworld. La fête ne s’arrête cependant pas là. Le Cross Dreams Festival offrira également aux visiteurs la possibilité de suivre des conférences, d’accéder à des dédicaces, de voir des cosplays, en collaboration avec le Swiss Fantasy Show, ainsi que d’écouter les productions de choeurs et conservatoires régionaux. “Ce festival se veut être un lieu de rencontre entre différentes communautés d’intérêt autour de la pop-culture. C’est aussi la raison pour laquelle le OFF sera gratuit et permettra aux curieux d’avoir un avant-goût de la fête” conclut Yann Rieder.

Plus d’informations sur:
www.crossdreamsfestival.ch

2018-10-17T13:02:00+00:00