Time off – De l’art de bien occuper son temps libre

 

Jusqu’au 13 avril 2020, le Musée Historique Lausanne propose une exposition sur la notion de temps libre. Un projet qui revient sur le développement au sein de nos sociétés du concept de loisirs tout en rappelant que selon les catégories sociales et les époques celui-ci n’a pas toujours eu les mêmes implications.

Texte: Mélissa Quinodoz


Aujourd’hui, difficile d’imaginer une semaine sans week-end ou une année sans vacances. La notion de « temps pour soi » semble de plus en plus valorisée au sein de nos sociétés alors que de nombreuses personnes optent pour des horaires de travail réduits. Le temps libre s’est ainsi érigé en un véritable besoin, une source de bien-être à laquelle tout le monde aspire. Time Off – L’usage des loisirs revient donc sur ce concept tout en mettant en avant les évolutions qu’il a pu subir.

Au fil de l’exposition, on rappelle aux visiteur·euse·s que le temps n’a pas toujours été aussi encadré qu’il l’est actuellement et que, pendant des siècles, ce sont entre autres les saisons, les religions et les aléas de la vie qui rythmaient les journées. 

Un fonctionnement qui explique que pendant longtemps la distinction entre les moments de temps libre et les périodes de travail était moins bien définie qu’elle ne l’est aujourd’hui. Dans ce contexte, l’exposition montre notamment comment la Révolution industrielle a profondément modifié notre manière d’organiser le quotidien en rationalisant au maximum l’emploi du temps des travailleur·euse·s. La reconquête du « temps pour soi » et, au final, l’avènement d’une civilisation des loisirs sont dès lors présentés dans un contexte plus général de valorisation du temps libre qui apparaît, petit à petit, comme un véritable besoin. On découvre ainsi notamment comment la révolution des transports a ouvert la voie à une appropriation inédite de l’espace et au développement des voyages.

Plus loin, l’exposition explique également de quelle manière les discours médicaux et hygiénistes vont, à partir du 19e siècle, défendre certaines pratiques comme la baignade, le bronzage, les activités en plein air ou encore le sport et, à terme, promouvoir ces passe-temps comme autant de sources de bien-être. Plus généralement, le Musée Historique Lausanne s’intéresse aussi à la ville moderne et à la manière dont cette dernière s’est en partie façonnée autour des espaces de détente. Enfin, dans un registre peut-être un peu plus critique, Time Off – L’usage des loisirs discute de l’essor de l’industrie du divertissement de masse et des travers qu’il engendre avec, en guise d’ouverture, une réflexion sur le rapport complexe qui existe entre consommation et loisirs.

Time Off – L’usage des loisirs, une exposition à découvrir au Musée Historique Lausanne pour se cultiver, se promener ou, tout simplement, pour occuper une après-midi de congé et ainsi revendiquer pleinement son droit à la détente!

Time Off – L’usage des loisirs
Jusqu’au 13 avril 2020
Musée Historique Lausanne

www.lausanne-musees.ch