La voix des femmes

Le 8 mars 2020, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, la mezzo-soprano lettone Elīna Garanča, se produira au Victoria Hall au cours d’un récital d’exception. Accompagnée au piano par Malcolm Martineau, la chanteuse interprètera notamment des airs célèbres d’opéras et de zarzuelas, des œuvres de Brahms, Saint-Saëns et Bizet ou encore le cycle vocal L’amour et la vie d’une femme de Schumann. Un magnifique programme que l’on doit à l’association culturelle suisse-arménienne AVETIS soutenue pour l’occasion par les mécènes Francis et Marie-France Minkoff.

Texte: Mélissa Quinodoz

Pour célébrer la Journée internationale des femmes, l’association AVETIS a décidé de faire appel à une voix réputée pour sa puissance et l’ampleur de sa tessiture, celle d’Elīna Garanča. Un choix qui devrait ravir les amoureux∙ses de musique classique puisque la chanteuse fait partie, depuis quelques années déjà, des plus grandes cantatrices mondiales. Pour celles et ceux qui ne la connaissent pas encore, l’occasion est donc toute trouvée de découvrir cette incroyable artiste qui s’est déjà produite un peu partout autour du globe. La soirée sera par ailleurs placée sous le signe de l’Arménie, comme il est de coutume lors des concerts de l’association AVETIS, cette dernière ayant été fondée par la chanteuse lyrique arménienne Varduhi Khachatryan. Pour faire honneur à cet héritage, Elīna Garanča interprètera donc la chanson folklorique Lusin Yelav telle qu’elle a été arrangée par le compositeur italien Luciano Berio dans son célèbre cycle Folk Songs. Une oeuvre là aussi inspirée par la voix d’une femme puisque c’est l’épouse de Berio, Cathy Berberian, célèbre chanteuse d’origine arménienne qui lui a fait découvrir cette chanson traditionnelle. Au final, c’est donc une soirée aux multiples facettes vocales et musicales qui attend le public du Victoria Hall, le tout en l’honneur de la journée de la Femme.

Notons encore que celles et ceux qui n’auraient pas la possibilité d’assister au très beau récital d’Elīna Garanča pourront se rattraper puisque l’association AVETIS organisera deux autres événements musicaux cette saison. Ainsi, le 8 mai sera jouée au Victoria Hall la Petite messe solennelle de Rossini en présence du Choeur de chambre de Namur, conduit par son directeur artistique, l’Argentin Leonardo García Alarcón. Enfin, l’association clôturera sa saison le 7 juin avec L’hommage à Maria Callas, un concert qui sera joué par l’orchestre du Festival de Puccini.

Récital d’Elīna Garanča
Dimanche 8 mars 2020 à 18h
Victoria Hall, Genève
www.avetis.ch

Deutsche Grammophon ©Holger Hage