A concert a day…

La musique classique aime l’été et il le lui rend bien, en déclinant plus de 170 représentations
pour les mois de juillet et août dans notre vibrant Arc lémanique. Certaines prennent place dans des festivals comme Puplinge Classique, la Semaine Internationale de Piano et musique de chambre, le Gstaad Menuhin Festival (à portée de flèche), ou encore les Variations Musicales de Tannay. D’autres sont des épreuves qui découvriront de jeunes talents, comme celles du Concours Clara Haskil, et d’autres encore s’intègrent aux programmations estivales des villes romandes, comme l’opéra “Così Fan Tutte” à l’Alhambra pour Genève, ou les concerts d’orgue à la Cathédrale pour Lausanne.

Mais l’été n’étant pas exclusif, il se laisse charmer par tous les styles; country à Lancy Tennessee, tango à Vevey, électro à Lausanne, reggae à Plan-les-Ouates, et par les festivals qui revendiquent l’éclectique.

Si les théâtres sont fermés, les arts qui y vivent habituellement ont pris la liberté d’aller se promener; ainsi parcs, rives et forêts deviennent leurs résidences.

Avec une telle diversité qui ne laisse pas une journée d’été sans culture, difficile de décider quels sujets allaient faire l’objet d’un article. La diversité reste maîtresse: on vous parle de festivals, de concerts et de théâtre, mais aussi d’expositions, d’art plastique et de littérature.

Ce sont souvent les rencontres que l’on a souhaité faire qui ont guidé nos plumes. Parmi celles et ceux qui ont partagé avec nous leur manière de voir et de faire les choses: un ex-designer provocateur, une directrice de festival citoyen et écologique, un écrivain dans l’anticipation, un photographe qui ne tient pas en place… une troupe entière qui ne tient pas en place. Deux compositeur·trice·s aussi: l’un dont la chanson a été sélectionnée pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2020, et l’une qui a créé et supervisé la musique d’un événement que la région attend depuis vingt ans; le spectacle de la Fête des Vignerons 2019! Maria Bonzanigo et Gaspard Colin sont de deux générations différentes. La première, qui compte tant d’expériences à travers le monde et dont les oeuvres ont été écoutées par des milliers de personnes, garde un enthousiasme intact à partager son art, et le second est à l’aube de sa carrière de compositeur.

Le présent numéro vous présente ces personnalités uniques, et vous souhaite un été riche de rencontres.

Katia Meylan
Rédactrice en chef