Jardin des Iris2018-07-02T15:06:02+00:00

©Chateau de Vullierens

Le Jardin des Iris: un émerveillement pour les yeux et pour l’esprit

Le Château de Vullierens vous offre la possibilité de faire une balade enchanteresse dans des jardins variés, passant d’une atmosphère à l’autre au gré de vos pas. Au fur et à mesure de votre progression dans les différents tableaux de verdure, laissez-vous séduire par la nature pendant que vos yeux vagabondent entre les variétés de fleurs et les nombreuses sculptures contemporaines.

Texte: Christelle Bujard

Dès les premiers pas dans les jardins, on se sent tout de suite happé par la poésie des lieux, que ce soit dû au chant des oiseaux ou à la beauté qui s’offre à nos yeux. En prenant directement sur notre droite, on découvre un jardin de style français, le Doreen’s Garden, où se trouvait à l’origine le jardin potager du château. Il a été mis en place à la mémoire de Doreen Bovet, la mère de l’actuel châtelain, à l’origine de ce projet grandiose qu’est le Jardin des Iris. Nouveauté cette année, on y trouve également un rose walk, qui longe l’ancien mur du jardin sur une centaine de mètres.

Photo: Reto Gruntl

En quittant ce jardin par l’extrémité sud, on arrive devant les plantations d’iris, fièrement dressés dans un arc-en-ciel de couleur. C’est ici que sont cultivées les fleurs qui produiront les rhizomes pour les visiteurs·euses qui souhaitent en acquérir. Un second champ a été mis en place cette année, surmontant les vignes du domaine et d’où, par beau temps, on peut apercevoir le Mont-Blanc et le lac Léman. Ces plantations, outre le fait d’être un ravissement pour les yeux, demandent un entretien constant. Quatre jardiniers·ères sont aux aguets, soignant les fleurs pour éviter les maladies et s’assurant que les jardins s’offrent sous leurs meilleurs atours.

Parmi les nouveaux parcours, le medieval walk donne l’opportunité de faire le tour des terrasses du château qui demeuraient inaccessibles jusqu’à présent. Le chemin commence par le Dorianne’s Garden, un jardin de plus de 300 rosiers, établi en mémoire de la dernière châtelaine, Dorianne Bovet. La roseraie est agrémentée de plusieurs sculptures contemporaines, dont une nouvelle de Pol Quadens. En continuant le parcours enrichi par les œuvres de Laura Ford et de Dorothy Cross, on arrive progressivement aux caves du château, elles aussi ouvertes pour la première fois au public. Ici, vous pourrez visiter les lieux où sont entreposés les tonneaux, et où était pressé le vin jusqu’en 2012.

Le Daria’s Garden, de par son emplacement, est sans doute le premier qui attire l’attention en arrivant, avec sa collection de rhododendrons, d’azalées japonaises et de pivoines. Celui-ci, comme les précédents, est en mémoire à un membre de la famille, Daria, la sœur du châtelain. À la fin du chemin serpentant entre les fleurs, on peut contempler un magnifique séquoia de 30 mètres ou s’installer sur un banc pour profiter de la vue. Si vous préférez prendre à travers le sous-bois, vous pourrez profiter du nouveau Bunny’s Shade Garden, qui a la particularité d’abriter uniquement des variétés de fleurs qui se plaisent à l’ombre. Actuellement en pleine construction, il y sera planté 6 500 bulbes en automne 2018. Le nom de ce jardin provient du surnom de la fille du jardinier en chef, Bunny.

En poursuivant votre route, vous arriverez dans Muñi’s Garden, fait en l’honneur du chien de garde du château, sur ce qui était son lieu de jeux préféré. Il s’étend sur plus de cent cinquante mètres, le long de l’Allée cavalière et accueille trois œuvres d’art contemporain, chacune placée au centre de cercles qui rythment le parcours.

©Chateau de Vullierens

Si vous décidez de progresser le long de l’Allée cavalière, vous arriverez sur le chemin des elfes, The Entchanted Woodland, où les sculptures dispersées dans la forêt se fondent naturellement avec la nature qui les entoure. Durant ce périple, vous pourrez découvrir des arbres dotés de “propriétés” bien particulières, ainsi qu’un espace détente, pour vous revigorer avec l’énergie de la forêt. Ce lieu, également inauguré en 2018, est un espace qui ravira petit·e·s et grand·e·s, notamment grâce au parcours du Royaume du Roi Lézard, qui invite à la découverte et propose des activités tout au long du chemin. Un concours de dessin, dont vous pouvez trouver les conditions dans le fascicule distribué sur place, est organisé jusqu’au 28 juillet.

Photo: Regis Colombo

Finalement, après cette promenade relaxante, vous aurez l’occasion de vous attarder à la galerie d’art, dont le thème, cette année, nous vient tout droit de l’Amérique du Sud: Out of Cuba.
Avant même de pénétrer dans les jardins, ou pour terminer votre visite, vous avez la possibilité de visiter The Secret Garden, inspiré par le célèbre livre écrit par Frances Hodgson Burnett, et agrémenté par les créations de l’artiste Sarah H et de deux arbres de vie de la céramiste Monique Duplain. Au loin, si vous regardez sous le pont, vous verrez une sculpture d’Etienne Krähenbühl, qui vient s’ajouter à la magie des lieux en donnant l’impression de tenir en suspension sans le moindre artifice.

Vous avez également la possibilité de vous installer au café du château qui offre une ambiance agréable et sereine sous les bouleaux, les aubépines ou les parasols, avec une carte variée et un ensemble de glaces artisanales. Cette année, le Château convie également le restaurant italien Sibò, du village d’Echidens, à s’installer dans la cour de l’entrée, pour vous proposer l’authentique piadina, par jour de beau temps.

Que vous soyez en famille, entre ami·e·s ou même seul·e si vous préférez, ces jardins ne demandent qu’à vous accueillir! La saison de l’été, avec ses propres variétés de fleurs, sera au rendez-vous jusqu’au 28 juillet.
www.chateauvullierens.ch