Sous l’oeil de Dieu

Du 4 au 28 septembre prochain, le château de Morges vibrera au rythme des chevaliers, des combats en armure et des belles princesses. La Compagnie Baati Legani proposera en effet une fresque médiévale aux accents romanesques basée sur l’histoire de la région vaudoise. Le public pourra ainsi découvrir les derniers jours du poète Othon III de Grandson, le plus puissant seigneur féodal du pays de Vaud au temps de la grande Savoie et qui mourut lors d’un duel spectaculaire. Un récit épique à la frontière du médiéval et du fantastique qui associe un texte remarquable, de la danse contemporaine et de la cascade scénique, le tout interprété par quatorze comédien·ne·s, cascadeur·euse·s et figurant·e·s romand·e·s.

Texte: Mélissa Quinodoz

« L’Ordalie » est une pièce de théâtre qui puise ses racines dans le passé vaudois, même si l’histoire qu’elle relate s’avère être une fable. Le projet qui l’a vu naître a été lancé en 2005 à la suite d’une discussion entre Jan Fantys et l’artiste Michel Moulin à propos d’un personnage bien particulier, Othon III de Grandson. Un homme à la vie des plus singulières et à la mort aussi tragique que spectaculaire. Ce dernier perdit en effet la vie lors d’un assassinat officiel, orchestré avec méthodologie durant une Ordalie et se déroulant dans une ambiance étrangement festive. L’histoire était vouée à être contée, elle l’est aujourd’hui grâce au travail de Michel Moulin qui en fait une oeuvre théâtrale originale!

Karel Fanty est le Comte Amédée VIII de Savoie (enfant), ©baati legani, 2019

Présentée dans le cadre incroyable du château de Morges « L’Ordalie » se veut ainsi un véritable retour dans le temps, une leçon d’Histoire grandeur nature. Le cadre se révèle d’ailleurs des plus adéquats puisque le château, dans son architecture militaire, est un parfait carré savoyard. Ayant appartenu à la Savoie au 14e siècle il est en outre possible qu’Othon III de Grandson l’ait vu et y soit même passé. On ne saurait rêver d’une meilleure cohérence historique! D’ailleurs, avant chaque représentation l’historien Claude Berguerand sera présent afin de parler de la Savoie médiévale, du passé de la région et du personnage principal. Le château de Morges a de plus décidé de proposer plusieurs conférences en lien avec le contexte de la pièce. Les 7 et 8 septembre, en marge de l’événement « Le Livre sur les Quais » des conférences-démonstrations auront ainsi lieu sur les chevaliers et l’amour courtois, en présence d’une partie de l’équipe de « L’Ordalie ». Un week-end qui se déroulera sous la direction du maître d’armes et metteur en scène de la pièce Jan Fantys qui viendra discuter avec le public de poésie et des techniques d’escrimes. Le 14 septembre, lors des Journées du Patrimoine, auront également lieu plusieurs conférences organisées par des historien·ne·s qui débatteront du pays de Vaud vers 1400, des plaisirs de la table à la cour de Savoie ou encore de l’art du combat au Moyen Âge. L’occasion d’apposer un regard différent sur la pièce et plus généralement sur la vie d’Othon III de Grandson et de ses contemporain·e·s.

L’Ordalie

Du 4 au 28 septembre

Cour d’honneur du Château de Morges

Toutes les informations sur: https://ordalie.ch/