Comme à Broadway

© ACMGE

Si vous avez toujours senti un Fred Astaire ou une Judy Garland sommeiller quelque part en vous, l’Académie de Comédie Musicale de Genève se fera fort de vous aider à réaliser votre rêve, à grand renfort de rire, de paillettes, et d’un encadrement artistique des plus solides. Car bonne humeur devant toujours rimer avec ardeur, cette institution unique en Suisse romande exhorte à rechercher l’excellence, tout en ne cessant jamais de s’amuser.

Texte: Athéna Dubois-Pèlerin

Quoique le monde francophone ait longtemps refusé à la comédie musicale le prestige qu’il accorde volontiers à l’opéra et au théâtre, le vent tourne lentement, mais sûrement. Si la tradition du musical est encore loin d’être aussi bien implantée chez nous que chez les Anglo-Saxons, il semblerait que le succès foudroyant et durable de créations françaises comme Notre-Dame de Paris, Roméo et Juliette ou Mozart, l’opéra rock ait contribué à mettre en avant la comédie musicale sur la scène artistique, où elle se tient dorénavant bien droite aux côtés des autres arts vivants. Discipline exigeante, née de la fusion des trois arts bien distincts que sont le chant, la danse et le théâtre, la comédie musicale possède une histoire extrêmement riche et une variété de répertoires, allant du jazz bondissant de Cole Porter au phrasé opératique assumé d’Andrew Lloyd Webber, en passant par les années dorées du théâtre musical, qui ont vu la création des principaux piliers du genre, entre drame lyrique et pop-art, comme West Side Story, La Mélodie du Bonheur et My Fair Lady.

© ACMGE

La vie est un théâtre, disait Sénèque. Un cabaret! rectifiait Liza Minnelli. À tout le moins une scène, sur laquelle se pressent beaucoup d’appelés et peu d’élus. Sur ce point, Priscillia Gnoni, responsable de la section chant de l’Académie, ne cache pas sa fierté: « Parmi les élèves qui ont passé leur diplôme dans nos murs, beaucoup ont réussi à intégrer des productions prestigieuses, par exemple sur les scènes londoniennes ». Cette pimpante professeure de chant a décidé de se dévouer à l’enseignement après une belle carrière qui l’a conduite en tournée dans toute la France dans des productions officielles de Sweeney Todd, Grease ou encore Les Misérables. Elle est aujourd’hui l’une des figures les plus actives de l’Académie de Comédie Musicale de Genève.

Fondée en 2011 grâce à la persévérance de Nathalie Chevallereau, l’ACMGE propose depuis plusieurs années une formation professionnelle, mais également des ateliers qui s’adressent à un public amateur et curieux. Les classes du jeudi soir préparent actuellement le spectacle Grease pour la fin de l’année, tandis que les ateliers du week-end espèrent pouvoir présenter Sister Act au mois de juin. Si le covid a quelque peu chamboulé le déroulement des activités, les cours restent pour l’instant ouverts au public en présentiel, à condition de respecter les mesures sanitaires habituelles.

Pour finir, si vous souhaitez simplement polir un peu votre voix en vous exerçant sur le vaste répertoirede la comédie musicale, sachez qu’il reste toujours possible de vous inscrire pour des cours privés, quel que soit votre niveau: ceux-ci restent maintenus indépendamment de la situation sanitaire. À vos marques, prêts, chantez!

Académie de Comédie Musicale de Genève
Rue du Lièvre 3
www.acmgeneve.ch