Plus d’une corde à son archet!

Voilà bientôt 10 ans que la violoniste Isabelle Meyer écume les salles romandes avec ses spectacles musicaux, accompagnée de son ensemble Arten- Ciel. À la croisée des talents et des générations, ses créations savoureuses mêlent musique classique, sciences et arts de la scène, selon une approche transdisciplinaire. Récemment, Art-en- Ciel s’est embarqué pour une nouvelle aventure: le streaming.

Le Carnaval des Animaux. Photos: Art-en-Ciel – Isabelle Meyer

Texte: Athéna Dubois-Pèlerin

Il aura décidément fallu plus qu’une pandémie pour doucher l’enthousiasme d’Isabelle Meyer. Forte d’une jolie troupe d’instrumentistes, avec près d’une quinzaine de spectacles à son actif (qu’elle a tous entièrement créés), la musicienne est prête à relever l’immense défi qu’impose le Covid à la culture. Depuis mai dernier, elle travaille à décliner ses créations sur le mode corona-compatible:
il est désormais possible de visionner les spectacles Art-en-Ciel en vidéo, depuis une plateforme de streaming. Il suffit pour cela de se rendre sur le site d’Isabelle Meyer et d’acheter un accès numérique au spectacle de son choix. Au prix de 40 francs, l’accès reste valable pour une durée de 2 ans: on peut donc voir et revoir le spectacle à volonté, en solo ou en famille.

Les grands moyens sont déployés pour offrir une expérience d’immersion qualitative, au plus près de celle que l’on aurait lors d’un spectacle live. En plus de faire appel à une équipe de la RTS pour la prise du son et de l’image, Isabelle Meyer s’engage à ce que chaque spectacle soit tourné dans un lieu insolite en Suisse. Ainsi, son Carnaval des Animaux, grand favori des enfants, a été enregistré fin octobre au Muséum d’Histoire naturelle de Genève. Basé sur la musique très connue de Saint-Saëns, le spectacle est le fruit d’une collaboration ludique et colorée entre le violon d’Isabelle Meyer et les anecdotes du très érudit professeur Cherix, spécialiste du monde animalier. Le résultat est un moment de divertissement décoiffant, entre musique et biologie, où les artistes s’amusent du somptueux décor offert par la galerie africaine du Muséum. Pour compléter l’expérience du Carnaval des Animaux, un jeu musical tiré du spectacle est également proposé à l’achat avec l’accès vidéo, histoire de tester son oreille et ses connaissances!

Un spectacle plus « adulte » est également proposé sur la plateforme: cette création-ci mêle musique classique et science juridique, et s’intitule Éternel féminin: le procès. Tourné au Tribunal de Montbenon, le spectacle revêt la forme d’un procès intenté par deux ténors du barreau, Suzette Sandoz et Charles Poncet, contre la figure de la femme dans les arts, défendue par Isabelle Meyer au violon. Rhétorique enflammée et arpèges lyriques se donnent la réplique dans un concert théâtral déconcertant d’originalité. Parmi les créations à venir, on citera le très attendu Fantôme à l’Opéra, qui fusionne musique et illusionnisme: traversé par le thème de la rédemption, le spectacle est tout choisi pour couronner les fêtes de Noël et devrait être disponible dans le courant du mois de décembre. Trois spectacles à choix, qui peuvent chacun constituer un joli cadeau à offrir à ses proches, selon leur âge et leurs goûts!

Le Carnaval des Animaux:
Musique classique et biologie (avec jeu musical en option!)

Éternel féminin, le Procès:
Musique classique et droit

Un Fantôme à l’Opéra:
Musique classique et illusionnisme

40.-
Tous les spectacles sont à retrouver sur
www.art-en-ciel.ch