Concours d’écriture

L’Agenda, revue culturelle de l’Arc lémanique, s’ouvre à la création littéraire et lance un concours de nouvelles!

Thème: “Déjeuner sur l’herbe”

Genre: Texte narratif
Nombre de signes maximum: 8’000 signes espaces comprises
Délai de participation: Dimanche 2 mai 2021 à minuit
Envoi: info@l-agenda.online, avec Concours d’écriture en objet du mail
(Les textes seront réceptionnés et rendus anonymes pour le jury)

Les trois nouvelles sélectionnées seront publiées dans L’Agenda n°91 juillet-août 2021

PRIX
Le jury, composé de représentant·e·s de L’Agenda, sélectionnera trois nouvelles qui seront publiées dans L’Agenda n°91 juillet-août. Les trois auteur·e·s recevront également une carte de lecteur·trice à la bibliothèque de la Fondation Jan Michalski, valable un an, qui permet d’emprunter les livres des collections et d’accéder aux expositions temporaires. L’auteur·e de la nouvelle lauréate sera présenté·e dans L’Agenda n°92 septembre-octobre.

Avec le soutien de

Membres du jury, représentantes de L’Agenda

Marion Besençon

Marion Besençon a vu son premier article publié dans L’Agenda il y a dix numéros exactement, et continue de plus belle à se passionner pour les rencontres avec les artistes, dont elle vous retranscrit les moments forts. Dans l’association, cette enseignante de français tient le rôle de responsable des bénévoles, qui feront vivre le blog dès que les spectacles reprendront.

Mélissa Quinodoz

Mélissa Quinodoz a été durant six mois une stagiaire précieuse à la rédaction de L’Agenda en 2019, puis a souhaité rester parmi les bénévoles en parallèle de son travail dans une maison d’éditions. Son esprit à la fois créatif et pragmatique, son désir d’apporter son aide à la diffusion de la culture l’a menée à se proposer pour le poste de secrétaire de l’association.

Sandrine Spycher

Diplômée en Lettres de l’Université de Lausanne, Sandrine Spycher compte près de 20 contributions pour L’Agenda, où elle a collaboré comme rédactrice pendant deux ans et demi. Elle est en outre écrivaine et lauréate du Prix RomandNoir 2019 pour son polar La cire et le feu (180° éditions). Sa nouvelle Dilué dans la lumière bleue est parue dans le numéro 88 de L’Agenda, aux côtés de trois autres nouvelles (pages 39 à 44).

Règlement

1. Organisateur: Association L’Agenda, la revue culturelle de l’Arc lémanique, Chemin de Primerose 36, 1007 Lausanne.

2. Objet du concours: encourager l’écriture et faire découvrir au lectorat de L’Agenda des nouveaux talents ou des plumes confirmées.

3. Temporalité: le concours est lancé au premier trimestre 2021. Le résultat sera annoncé dans le courant du deuxième trimestre, et les nouvelles seront publiées dans le courant du troisième trimestre.

4. Thème du concours d’écriture: « Déjeuner sur l’herbe » .

5. Contenu et forme: le texte transmis doit s’agir d’un texte narratif, en langue française, de type « nouvelle ». Il devra présenter un titre et être limité à 8’000 signes (espaces et ponctuation comprises). Il doit être transmis en format .doc (format Word).

Le texte devra être exempt de toute connotation raciste, diffamatoire, injurieuse ou calomnieuse à l’égard de tiers, personnes physiques ou morales, ainsi que de propos pornographiques ou discriminatoires. L’organisateur se réserve le droit d’exclure du concours toute œuvre qui ne respecterait pas cette condition.

Les œuvres seront originales et produites exclusivement pour ce concours.

Respect du droit d’auteur: chaque candidat∙e garantira l’originalité de l’œuvre présentée, sachant qu’en cas de plagiat notoire, il ou elle en supporterait seul les conséquences légales, l’organisateur ne pouvant être mis en cause d’aucune façon que ce soit.

6. Participant∙e∙s: le concours est ouvert à toute personne de plus de 16 ans. Il s’adresse aux auteure·s tant amateur·trice·s que professionnel·le·s. Seuls les membres du jury n’ont pas le droit de participer au concours. En envoyant leur texte à L’Agenda, les participant·e·s acceptent le présent règlement et que leur travail soit jugé par un jury. Aucun recours ne sera possible.

7. Délai: les textes doivent être envoyés au plus tard le dimanche 2 mai 2021 à minuit. Passé ce délai les textes reçus ne seront pas pris en compte.

8. Envoi: les textes doivent être envoyés par email à info@l-agenda.online avec la mention Concours d’écriture en guise d’objet.
Doivent être indiquées par email les informations suivantes: nom, prénom, âge, adresse et numéro de téléphone. Ces informations ne seront pas communiquées au jury avant que celui-ci ait pris sa décision finale.

9. Évaluation: Les membres du jury feront leur choix en toute indépendance. Une première étape sera effectuée individuellement, pour laquelle chaque membre sélectionnera les textes qu’il ou elle souhaite voir publiés. Une seconde étape permettra au jury de mettre leurs choix en commun et de débattre de vive voix pour prendre une décision finale. Les critères de jugement porteront sur le suivi du thème, le style et la qualité générale de l’œuvre. Le jury n’aura pas connaissance des auteur∙e∙s des textes avant d’avoir pris sa décision. La décision du jury sera sans appel.

10. Palmarès: le résultat du concours sera annoncé le 31 mai. Les personnes ayant participé au concours acceptent que leur texte, s’il est sélectionné, soit publié par L’Agenda dans le contexte du présent concours, dans le n°91 ainsi que sur le site internet de L’Agenda. Les noms des lauréat∙e∙s seront affichés avec la publication de leur texte dans L’Agenda n°91 ainsi que sur le site internet et les réseaux sociaux.

11. Prix: les trois nouvelles sélectionnées par le jury seront publiées dans L’Agenda n°91 (juillet-août 2021). Les auteur∙e∙s lauréat∙e∙s recevront également une carte de lecteur·trice à la bibliothèque de la Fondation Jan Michalski, valable un an, qui permet d’emprunter les livres des collections et d’accéder aux expositions temporaires.

12. Tremplin: L’auteur·e de la nouvelle lauréate, s’il ou elle le souhaite, sera présenté·e dans L’Agenda n°92 (septembre-octobre 2021).

13. Imprévus: L’Agenda ne peut, en aucune façon, être tenu responsable dans le cas où le déroulement du concours devait être interrompu pour quelque raison que ce soit. Dans ce cas précis, les œuvres déposées seraient remises aux participant∙e∙s qui le souhaiteraient, et L’Agenda n’en ferait aucun usage. Après un délai d’un an, les œuvres non réclamées seront détruites.

Association L’Agenda, février 2021