Spectacle REPORTÉ suites aux mesures sanitaires cantonales.
Date de report à venir

Elle pas princesse, lui pas héros:
grandir n’est pas un jeu d’enfant

La compagnie Push-Up met en scène avec brio le texte de Magali Mougel dans une pièce pleine de vie qui pose sans détour mais avec tendresse des questions essentielles sur l’enfance et le fait de grandir comme petite fille ou petit garçon.

Texte: Marie Feihl

D’abord, il y a Leïli, une petite fille qui se débrouille, dans la nature et dans la vie. Ce qu’elle aime, ce sont les habits pratiques, les objets pratiques, les coupes de cheveux pratiques et l’école à la maison donnée par sa maman. Puis, il y a Niels. Niels est un garçon sensible, silencieux. « Pas normal » pense-t-il à la suite d’une énième remontrance de son père sur ses cheveux trop longs, ses yeux trop rêveurs et sa passion, le dessin — « une activité de fille ». Tous deux vont se retrouver dans une nouvelle école: Niels suite à de trop nombreux harcèlements, Leïli car sa mère a décidé de la scolariser. Dans cette classe nouvelle, les deux enfants se rencontrent et surtout, ils rencontrent Cédric. Cédric est un garçon parfait et « un dur, un cuir », selon lui, sa mère et la maîtresse. Il a les meilleures notes, fait les meilleurs exposés et n’aime pas ce qui sort de l’ordinaire. Il aime que tout rentre dans des cases, les beaux avec les beaux et les moches avec les moches par exemple. Confronté au duo Leïli-Niels, il est d’abord moqueur, jaloux, bagarreur. Mais il se retrouve peu à peu forcé d’admettre ses faiblesses face aux deux enfants qui lui renvoient une image de lui dont il n’a pas l’habitude: en perdant une course d’orientation contre la débrouillarde Leïli et en faisant un exposé sur les escargots qui tourne à la catastrophe. Lors de cet exposé, point culminant de la pièce, Cédric classe en deux catégories les petites bêtes, mâle et femelle. Sauf que voilà, les escargots sont himiphro… hermo… hermaphrodites! Cette découverte qui suit de près l’embarras de Cédric de s’être trompé est une révélation. Il comprend alors que les cases avec lesquelles il aimait segmenter le monde n’ont pas lieu d’être.

Sur scène, trois rétroprojecteurs (quel meilleur symbole de l’enfance et l’école que ce fameux objet?), trois panneaux blancs et les acteur·trice·s qui font vivre tour à tour les personnages. La magie opère en un instant: couleurs, ombres chinoises, photos, fleurs séchées, dessins croqués sur le vif, musique entraînante. Certaines scènes s’apparentent presque à une œuvre pop-art. Le jeu de Pauline Epiney, David Marchetto et Fred Mudry est simple et enthousiaste. Les sourires et les rires dans la salle ne se font pas attendre longtemps. Le pari de la compagnie Push-Up d’adapter le texte de Magali Mougel est parfaitement gagné quand, au moment des questions et réactions à la fin de la pièce, un enfant dit « moi, je suis comme Niels, je suis silencieux et je ne joue pas beaucoup avec les autres », un autre « on a le droit d’être une fille ou un garçon, comme les escargots » ou encore « il y a un petit peu tout qui est pour les garçons et un petit peu tout qui est pour les filles ».

Une ode à l’enfance, au parcours difficile que chaque enfant doit mener entre attentes parentales, relations aux autres et désirs profonds. Leïli, Niels et Cédric amènent le·la spectateur·trice enfant ou adulte à s’interroger sur l’éducation, les questions de genre et ses propres passions. Ainsi, comme nous a confié David Marchetto, « le théâtre pour enfant parle à tout le monde et c’est par le biais des enfants que changer le monde devient possible ».

Elle pas princesse, lui pas héros
Samedi 21 novembre 2020 à 11h et 17h REPORTÉ
Théâtre de Grand-Champ, Gland
www.grand-champ.ch

INFOS BONUS!
La pièce est à voir dans La petite saison du Théâtre de Grand-Champ. Cette programmation jeune public propose aussi des séances cinéma et un Pass’famille (100.- les 10 places à utiliser à plusieurs et valable sur l’entier de la saison).

Photo: © Félicie Milhit