Reporté à la saison prochaine

Voyage aux confins de la Russie

Début 2021, le théâtre le douze dix-huit, en collaboration avec la Compagnie lesArts, vous convie à un voyage onirique aux confins de la Russie. Une épopée mêlant musique classique et contes traditionnels.

Texte et propos recueillis par Mélissa Quinodoz

Au fil de ses créations, la Compagnie lesArts a su donner naissance à de fructueuses collaborations artistiques. En résidence depuis 2019 dans le nouveau théâtre le douze dix-huit au Grand-Saconnex, elle a ainsi souhaité travailler cette saison autour d’une discipline jusqu’alors inexplorée: la musique classique. Une envie qui a permis la création du spectacle musical Fugue en Russie, un projet ambitieux qui fait la part belle à l’accessibilité de l’art.

L’équipe artistique s’adapte et continue de créer, quoi qu’il arrive…

Fugue en Russie est d’abord le fruit d’une rencontre, celle entre Christian Baumann et Anaïs Soucaille. Comme nous l’a expliqué cette dernière, les deux artistes ont commencé à collaborer lors de médiations culturelles dans les écoles. Christian Baumann, qui est comédien, improvise alors des contes d’après ce que lui donnent les enfants alors qu’Anaïs Soucaille crée l’ambiance sonore de chaque histoire. Pour les deux artistes, naît alors l’envie de créer un véritable spectacle et de faire découvrir la musique de chambre aux petit·e·s comme aux grand·e·s. Plusieurs mois vont ainsi être nécessaires pour élaborer cette fameuse échappée au pays des Soviets. Anaïs Soucaille sélectionne de nombreux morceaux de musique qu’elle imagine adapté à une narration alors que Christian Baumann invente une histoire inspirée des contes traditionnels russes. Un processus de création qui, comme l’a souligné Anaïs Soucaille, a reposé sur un vrai dialogue entre la musique et l’histoire, les deux éléments s’influençant mutuellement.

Au final, Fugue en Russie relate le parcours de Dima, un compositeur qui, au milieu des années 20, est arrêté. Dans un pays dévasté par la Première Guerre mondiale et où la dictature est de plus en plus présente, la musique du jeune homme est jugée comme trop subversive. Emprisonné, il ne lui reste plus que la mystérieuse mélodie d’un quatuor à cordes pour s’échapper. Dans sa cellule, se déploie alors le monde onirique des contes de son enfance. Des légendes d’autrefois qui lui feront vivre d’incroyables aventures et rencontrer d’intrigants personnages. Aidé de la musique, Dima va ainsi partir en quête de sa liberté.

Sur scène, l’histoire de Dima se dévoile grâce à la présence de deux comédiens et d’un quatuor à cordes. L’œuvre telle qu’elle a été pensée par Anaïs Soucaille et Christian Baumann permet ainsi aux musicien·ne·s d’interpréter les personnages à part égale avec les comédiens. Un format pluridisciplinaire qui a demandé une certaine flexibilité au metteur en scène Tony Romaniello qui n’avait encore jamais travaillé ainsi. Par ailleurs, pour que l’immersion soit complète, une des pistes de création se concentre sur différents jeux de lumière et d’éventuelles projections qui rendraient l’univers des contes plus réel.

Au rythme d’extraits d’œuvres phares des répertoires classiques slaves et français, Fugue en Russie emportera le public au cœur d’un voyage aux frontières du réel et de l’imaginaire. Bercé·e·s par la musique de chambre les spectateur·trice·s découvriront des œuvres typiques de la première moitié du 20e siècle capables de créer des ambiances contraires tantôt magiques et lumineuses, tantôt sombres et angoissantes. Ce spectacle offre ainsi une belle occasion de découvrir un genre musical parfois intimidant tout en s’initiant à la magie des contes russes.

Fugue en Russie
Dès 8 ans
Du 24 février au 7 mars 2021 Reporté  à la saison prochaine
Théâtre le douze dix-huit
www.ledouzedixhuit.ch