Le Geneva Brass Quintet fête 20 ans de souvenirs

Quel est le lien entre La Rose Nuptiale de Calixa Lavallée, Li plaïsi du monodzonaï de Kurt Sturzenegger, Share my Yoke de Joy Webb et Charleston Time de Jean-François Michel? Le Geneva Brass Quintet, évidemment! Cette année, ce quintette genevois de cuivre connu pour ses choix de musique éclectiques et un brin helvétique fête ses vingt ans.

Texte: Sumiko Chablaix

Vingt ans, cela peut paraître peu et pourtant, cela représente tant de souvenirs: 367 concerts sur 4 continents différents; 3 CDs; 38 collaborations avec des artistes, des musicien∙ne∙s et des ensembles; 7 compositeur∙trice∙s qui ont écrit pour le Geneva Brass Quintet; et, 1 concert interactif accessible depuis son canapé.

Composé de cinq musiciens, le Geneva Brass Quintet regroupe des talents de divers horizons: Christophe Sturzenegger, Baptiste Berlaud, David Rey, Lionel Walter et Eric Rey. Christophe Sturzenegger revêt les casquettes de corniste, de pianiste et de compositeur; il n’est pas rare d’entendre le quintette interpréter une de ses oeuvres. Eric Rey a été tubiste principal de l’orchestre symphonique de Durban (Afrique du Sud) et est professeur de musique. David Rey, tromboniste lauréat de nombreux prix, occupe le poste de trombone solo du Brussel Philharmonic depuis 2008. Lionel Walter a baigné dans le milieu des brass band suisses avant de rejoindre le quintette, en 2006, muni de sa trompette. Quant au second trompettiste du groupe, Baptiste Berlaud, il est venu compléter l’ensemble actuel en 2017, et participe aussi à divers projets en lien avec la musique contemporaine.

Le Geneva Brass Quintet est donc une âme à lui seul. Connu pour défendre ardemment la culture musicale helvétique, il a pour habitude d’allier des compositions suisses telles que celles de Richard Dubugnon et Étienne Crausaz avec des sonorités plus classiques telles que les œuvres de Bach et de Tchaïkovski. Plus qu’un simple ensemble interprétant des compositions aux origines variées, le Geneva Brass Quintet sait aussi se faire médiateur et pédagogue grâce à de nombreux spectacles et morceaux conçus spécialement pour le jeune public.

Cette année, l’ensemble profite de ses 20 ans d’existence pour changer de nom et devenir le Geneva Brass. L’abandon du terme « quintet » permettra d’ouvrir le
champ des configurations et d’accueillir d’autre musicien∙ne∙s à l’occasion de projets ponctuels.

Pour les mois à venir, le Geneva Brass invite les âmes curieuses et amatrices de musique à participer à plusieurs représentations ayant lieu toute l’année: Le 23 mai, un spectacle pour jeune public intitulé À pleins tubes! se tiendra dans l’Aula du Collège Belvédère, à Lausanne, à 17h. Le 6 juin, un récital prendra place au Point Favre, à Chêne-Bourg (GE), à 17h; le 2 octobre 2021 aura lieu, au Victoria Hall le concert anniversaire en collaboration avec l’Orchestre des Nations.

Et ce n’est pas tout! Pour celles et ceux qui n’auraient pas la chance de pouvoir savourer un soupçon d’authenticité helvétique en personne, un nouveau CD (sous le label Claves) sortira en octobre 2021. Il regroupera des compositions uniques telles que celles de Jean-François Michel, Alexandre Mastrangelo et Richard Dubugnon.

Pour plus d’informations: www.gbq.ch

Christophe Sturzenegger, Baptiste Berlaud, David Rey, Lionel Walter et Eric Rey.
Photo: Glauser