Un tour du monde en 180 riffs

Pour cette cuvée 2020, le Vernier Jazz accueillera un duo formé par Elina Duni au chant et Rob Luft à la guitare. Les deux artistes présenteront Lost Ships, un projet dérivé de leur création première Chansons d’Amour et d’Exil, qui mêle jazz, rythmes folk et musiques du monde et qui sortira sous forme d’album en novembre. Pour l’occasion, ils seront rejoints par les musiciens Fred Thomas au piano et à la batterie, et Matthieu Michel au bugle. On s’attend d’ores et déjà à une soirée toute en finesse et en poésie, qui laissera son public songeur.

Texte: Athéna Dubois-Pèlerin

Elle est suisse d’origine albanaise, lui est un Britannique pure souche. Elina Duni s’est formée au Conservatoire de Genève, avant de poursuivre ses études musicales à l’Université des arts de Berne, où elle montre un goût très marqué pour le jazz. Son parcours helvétique ne lui fait pas pour autant oublier ses racines, et la chanteuse n’hésite pas à incorporer de la musique traditionnelle albanaise à son phrasé typiquement jazz. Ce métissage donne à sa musique une couleur unique et a contribué à lui tailler un nom dans la scène musicale européenne. Rob Luft, de son côté, écume les salles de jazz depuis son adolescence, autant comme spectateur que comme musicien. Récompensé au Montreux Jazz pour son talent de guitariste, il a depuis sorti deux albums acclamés par la critique outre-Manche.

Leur amour commun pour la musique jazz a réuni ces deux talents pour un projet en duo: Chansons d’Amour et d’Exil est un ensemble de morceaux qui mettent autant en valeur la voix suave d’Elina que les riffs de Rob, qui s’inspirent notamment des rythmes d’Afrique de l’Ouest et du folk celtique. Alternant entre chansons traditionnelles remaniées et compositions originales, les artistes livrent au public des ballades rêveuses, interprétées tantôt en anglais, tantôt en albanais, par une musicienne par ailleurs connue pour sa versatilité linguistique – il lui est également arrivé de chanter en français, en bulgare, en roumain, en turc et en grec!

Il arrive que le duo devienne quatuor, rejoint par le multi-instrumentiste Fred Thomas et le bugliste Matthieu Michel, et les Chansons d’Amour et d’Exil se mettent à voguer sur des « bateaux perdus ».

Parmi les morceaux attendus, on citera le contemplatif Lost Ships, qui donne son titre au projet, et dont les accents veloutés ne sont pas sans rappeler la langueur de la bossa nova. Dans un registre différent,
on découvrira le très enjoué Vogël, tiré du répertoire folklorique albanais. Le surprenant N’at Zaman s’approprie une sensualité propre à la musique orientale, et le public romand appréciera l’interprétation tendre et épurée de Couleur Café de Serge Gainsbourg. On se réjouit déjà de goûter en live à la musique de ces quatre artistes débordants de créativité, qui semblent capables de décliner à l’infini la saveur délicate du jazz.

Vernier Jazz – Lost Ships
Elina Duni & Rob Luft
Vernier Culture, Salle du Lignon
Les 16 et 17 octobre à 20h30

Programme de la saison 20-21 et billetterie:
www.vernier.ch/culture

Chansons d’amour et d’Exil:
Sortie de l’album
chez ECM Records en novembre 2020