L’établissement est temporairement fermé suite aux mesures prises par le canton de Genève le 1er novembre

Les 4 coins, visite d’un lieu aux mille visages

Au cœur du quartier de Plainpalais, à Genève, se niche Les 4 coins, une bulle remplie d’énergies positives qui, suivant les heures, les jours et vos envies, sera un bar, une salle à réserver, une salle de spectacle ou même un magasin.

Texte et propos recueillis par Jennifer Barel

Anciennement nommée « Le Bouffon de la Taverne », l’arcade s’est transformée, après plusieurs mois de travaux, pour faire place aux 4 coins. Élodie, l’une des co-fondatrices, nous dit qu’avant ce projet, elle ne savait pas planter un clou. Aujourd’hui, elle maitrise la scie circulaire à la perfection. En effet, les fondatrices ont mis la main à la pâte pour mettre sur pied ce lieu superbe à la déco soignée et aux murs de pierre et de béton apparents.

Les 4 coins est un lieu qui porte bien son nom puisqu’effectivement, 4 « coins » coexistent au 44 rue de Carouge. Le coin « Bar » est un café/bar au rez-de-chaussée où sont disséminées des tables boisées aux formats et textures diverses, entourées de chaises dépareillées sur lesquelles s’assoit du beau monde. Le coin « Event », au premier, est une salle spacieuse et joliment meublée elle aussi, qu’il est possible de réserver pour tous vos événements. Le coin « Scène », au sous-sol, est dédié aux nombreux spectacles et concerts organisés par Les 4 coins. Et enfin le coin « Pop » plus polymorphe, peut s’installer presque n’importe où et accueille des artistes et des créateur·trice·s qui souhaitent vendre ou exposer leurs œuvres.

Un lieu éclectique à l’image du quartier et des gens qui le fréquentent. Dans une atmosphère flirtant avec le rustique et le vintage, c’est une population hétérogène qui entre aux 4 coins. Ici et là, des groupes de jeunes et moins jeunes sirotent la bière IPA de la Brasserie des Murailles ou dégustent des tapas en buvant un bon verre de rouge local. Car, oui, les fondatrices tenaient à proposer des produits de la région; du vin, des bières et même du gin local figurent sur la carte aux côtés de l’assiette brunch et des tartines salées faites maison. Mais pas de panique, Élodie nous assure que les grands classiques sont aussi proposés, pour les envies plus standard. Ce qui est moins standard, en revanche, c’est que le mobilier et la décoration sont aussi à vendre (et ce sont de « vrais vieux meubles »)! Vous serez donc peut-être assis·e sur le prochain cadeau à faire à votre oncle ou tante à Noël…

Un peu plus tard, ce sont les spectacles d’impros, one (wo)man shows et autres concerts qui commencent. Leur programmation est variée car l’objectif est que tout le monde y trouve son compte et que chacun·e se sente « comme à la maison ». Élodie se souvient d’ailleurs d’une soirée hybride qui l’a particulièrement marquée; en bas se déroulait un concert de rock, en même temps qu’une soirée drag queen prenait place à l’étage. Un beau mélange qu’elle nous décrit avec un grand sourire. En somme, des énergies diverses mais harmonieuses semblent avoir élu domicile dans ce lieu aux mille facettes. Petite touche charmante, la douce vibration du tram qui passe ponctuellement dans la rue surgit comme un ronronnement de l’âme de ce lieu déjà plein de vie. En fin de compte, quelle que soit votre envie, passez faire un tour aux 4 coins, vous trouverez certainement votre bonheur!

www.les4coins.ch