: Une culture locale 2.0

 

Malgré la pandémie et toutes les situations fâcheuses qui en découlent pour le milieu de la culture, de nombreuses entités ont décidé de se démener afin de raviver la flamme réconfortante des manifestations culturelles. C’est le cas de quatre organisations genevoises qui ont mis en place le projet Résiliences Sonores. Un projet 100% en ligne, 100% local, qui vous tiendra chaud durant l’hiver.

Le Zoo. Photo: Reda Sayagh

Texte et propos recueillis par Jennifer Barel

Mis en place en mars 2020, lors du premier confinement, Résiliences Sonores nous accompagne toujours en ce début d’année, et probablement encore après cette période de pandémie, nous assure un des organisateurs. Ce projet est le fruit d’une collaboration entre quatre entités de la scène culturelle genevoise: WAV33, collectif de production et diffusion médiatique, La Gravière, association et lieu culturel, Le Zoo, espace de concert affilié à l’Usine et Bongo Joe, magasin de vinyles, buvette et arcade accueillant des événements. En réponse à la fermeture des espaces culturels, ces collectifs ont voulu créer quelque chose permettant aux lieux et aux acteur·trice·s culturel·le·s de maintenir une activité et une visibilité. C’est là qu’a éclos Résiliences Sonores, fleur mélodieuse dans un champ assourdi.

Le 33 Tours. Photo: Reda Sayagh

Mais Résiliences Sonores c’est quoi? Et bien, d’abord, ce sont des sessions d’une heure de musique environ, filmées et retranscrites en live sur les réseaux sociaux YouTube ou Facebook des collectifs organisateurs (toujours disponibles aujourd’hui). Non seulement des artistes, mais aussi divers acteur·trice·s du milieu culturel local (programmateur·trice·s, tourneur·euse·s, etc.) nous livrent leur sélection. Parmi une centaine de sessions déjà disponibles, on trouve les ambiances correspondant à chacune de nos envies. Allant des rythmes chaleureux et solaires, à des basses plus énergiques, en passant par des sessions douces et planantes. En plus de nous offrir du son, Résiliences Sonores prend place dans des espaces qui font chaud au cœur et rappellent les bons souvenirs de nos lieux festifs. Un décor, une ambiance et un DJ aux platines, c’est comme si nous y étions! Des heures de musique qui nous emmèneront loin, c’est certain, dans notre tête et notre cœur, à défaut de nous emmener dehors.

Mais ce n’est pas tout, pour la deuxième vague, Résiliences Sonores propose autre chose, libérant la parole cette fois. En effet, des tables rondes sont organisées (diffusées aussi en live sur les réseaux) dans lesquelles des acteur·trice·s culturel·le·s débattent sur des thématiques actuelles, liées à la situation sanitaire ou non. Le projet se réinvente et se réinventera encore car il souhaite offrir plusieurs types d’événements. Mais la volonté est, avant tout, de promouvoir et valoriser la scène locale, surtout en ces temps difficiles. Un bien noble projet!

Avec Résiliences Sonores, les participant·e·s toquent à votre porte et viennent éclabousser votre salon, tel un désinfectant contre la grisaille hivernale (et pandémique…). Laissez-les entrer!

 

YouTube: « Résiliences Sonores » sur le compte Bongo Joe Records
Facebook:
La Gravière – Live Club
WAV33
Bongo Joe Records
Le Zoo / Usine (Officiel)